Les étudiants du MNHN possèdent depuis quelques années leur petit journal. Initialement appelé « le poisson chat », il a été renommé « l’Ancestral·e » en 2019. Il ne possède pas de formule stricte. D’abord parce que sa taille et la fréquence de ses parutions ne sont pas fixées, ensuite parce que les sujets abordés varient en fonction des auteurs, des périodes et du hasard. L’objectif de l’Ancestral·e est d’être un lieu d’expression libre pour les étudiants du Muséum, quel que soit leur parcours. Il s’agit d’un support d’information, mais c’est aussi l’occasion de partager ses passions, ses enthousiasmes et ses sautes d’humeur. Tous les étudiants sont les bienvenus pour y participer, qu’ils aiment écrire, prendre des photos, dessiner, ou encore rien de tout ça. Tout est possible : écrire un feuilleton sur plusieurs mois à propos du Cercle de Vienne comme rédiger trois lignes une fois dans l’année pour présenter un concert dans un bar. Le Muséum accueillant des étudiants d’horizons très différents, c’est une chance de pouvoir échanger de cette façon sur des sujets aussi variés, et c’est cette recherche de diversité qui a été défendue les années passées, s’inscrivant jusque dans le titre du journal.

Numéro 3 – Mai 2022

Numéro 2 – Mars 2021

Le numéro 2 du Journal du BDEM ! Il a été rédigé par Maïa Henry, membre active du BDEM et étudiante au MNHN, en Master 1 « Environnement, Santé ».